Inhibiteurs flavonoïdes et anthraquinone de Moringa oleifera vs hydroxychloroquine contre le SARS-CoV-2

Je résumais récemment les travaux de chercheurs ayant identifié des biomolécules potentielles et efficaces contre la protéase principale du SARS-CoV-2 : https://www.bernardsudan.net/biomolecules-potentielles-de-moringa-oleifera-contre-la-protease-principale-du-sras-cov-2/

Récemment, d’autres chercheurs ont publié leurs travaux confirmant l’efficacité de Moringa oleifera en démontrant par l’identification de masse des peptides nCOV-19, la liaison et le blocage des inhibiteurs flavonoïdes et anthraquinone de Moringa oleifera en comparaison avec l’hydroxychloroquine, molécule de référence devenue brusquement « substance vénéneuse » en France depuis l’arrêté du 13 janvier 2020 signé par Jérôme Salomon au nom d’Agnès Buzyn pour favoriser le paracétamol sans aucune référence scientifique internationale ! https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/07391102.2020.1778534

Dans leur conclusion, les chercheurs insistent sur l’utilisation de Moringa oleifera dont les propriétés anti SARS-CoV-2 sont évidentes :

« Results indicate that 15 peptides of SARS-CoV2 have been identified from PMF, which is then used as a selective inhibitor. The maximum energy obtained from AutoDock Vina for hydroxychloroquine is -5.1 kcal/mol, kaempferol (flavonoid) is -6.2 kcal/mol, and for anthraquinone -6 kcal/mol. Visualization of docking complex, important effects are observed regarding the binding of peptides to drug compounds. In conclusion, it is proposed that these compounds are effective antiviral agents against COVID-19 and can be used in clinical trials »

« Les résultats indiquent que 15 peptides du SRAS-CoV2 ont été identifiés à partir du PMF, qui est ensuite utilisé comme inhibiteur sélectif. L’énergie maximale obtenue à partir d’AutoDock Vina pour l’hydroxychloroquine est de -5,1 kcal/mol, le kaempférol (flavonoïde) est de -6,2 kcal/mol et pour l’anthraquinone -6 kcal/mol. Visualisation du complexe d’amarrage, des effets importants sont observés concernant la liaison des peptides aux composés médicamenteux. En conclusion, il est proposé que ces composés soient des agents antiviraux efficaces contre COVID-19 et puissent être utilisés dans des essais cliniques« 

Photo libre de droit de Les Graines Les Feuilles Et Les Graines De Moringa  Moringa Oleifera banque d'images et plus d'images libres de droit de  Aliment - iStock

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110720/dermite-seborrheique-et-fiasco-de-la-recherche-en-dermatologie https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://www.bernardsudan.net/ https://www.youtube.com/channel/UCeQB3vdsKeZU-E0zORZr0vQ?view_as=subscriber