Vers une solution de la dermite séborrhéique. 2000-2012 Le vaccin anti-nicotine et les sels de la Mer Morte

Au cours des années 2000, plusieurs entreprises pharmaceutiques essaient de mettre sur le marché un vaccin anti-nicotine (Cytos, Nabi, etc.). Cependant quelques cas de chocs anaphylactiques sont observés… et le développement de ces vaccins échouent confirmant bien que l’haptène nicotine peut être redoutable ! Début 2010, surprise de tester un pain dermatologique et une crème légère à base de sels de la Mer Morte après la rencontre avec un représentant d’un laboratoire lyonnais. Enfin, une solution simple, naturelle et sans effets secondaires ! Qu’ont donc fait les dermatologues depuis 1887 ? RIEN !

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net/ https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://wordpress.com/view/www.bernardsudan.net