Vers une solution de la dermite séborrhéique. 1980-1984 Publications en Grande-Bretagne. Le taux de séborrhée est similaire avec ou sans DS !

Commencement d’une autre étape avec mes publications en Grande-Bretagne dans le British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, Contact Dermatitis et standardisation des extraits allergéniques de tabac avec l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie à Mulhouse suivie d’une publication dans Journal of Chromatography. En 1982, Burton et Pye démontre dans le British Medical Journal que le taux de séborrhée est le même chez des patients atteints de DS et chez des patients sans DS ! Cette théorie s’effondre pratiquement un siècle après la première publication de Unna en 1887 …Vive la « science dermatologique » ! Les dermatologues avaient oublié que les mastocytes tissulaires, équivalents des basophiles sanguins, se trouvaient à la base des glandes sébacées, expliquant le cycle continu que j’avais observé: rougeurs suivi d’une desquamation et renouvellement des mastocytes tissulaires pour une nouvelle dégranulation en présence de l’haptène nicotine !

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net/ https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://wordpress.com/view/www.bernardsudan.net