Vers une solution de la dermite séborrhéique. 1975-1976 : Ma dermatite provoquée par l’inhalation de fumée de tabac passive et l’haptène nicotine

Après avoir découvert début 1975 la cause de ma dermatite avec un patch-test contenant une solution de feuilles de cigare sur mon avant-bras, ma recherche s’oriente vers l’alcaloïde nicotine du tabac en découvrant une publication du dermatologue allemand Karrenberg publiée en 1928 qui décrivait une patiente atteinte d’une dermatite sur les bras et au visage après contact avec des feuilles de tabac. Une goutte de nicotine extrêmement diluée au 1/1.000.000 allait provoquer un choc anaphylactique !

Fermer le menu