Vers une solution de la dermite séborrhéique : 1968-1974 La dépendance aux corticoïdes fluorés locaux

Alors que mon asthme et ma sinusite allergique sont bien stabilisés, en revanche ma dermatite du visage ne fait qu’empirer et les deux petites plaques rouges de part et d’autre du nez au début sont un lointain souvenir. Mon environnement pollué par la fumée de tabac passive ne m’est pas encore totalement conscient, cependant je note son omniprésence dans ma vie quotidienne et plusieurs situations vont réellement me sensibiliser à ce problème de santé publique.

Fermer le menu