Recherche médicale et imposture des études randomisées vs placebo

La récente actualité concernant la pandémie de Covid-19 nous permet de faire le point sur les études randomisées en double-aveugle vs placebo et de montrer cette imposture qui perdure depuis bien trop longtemps pour favoriser les intérêts de l’industrie pharmaceutique motivée pour des profits colossaux au détriment de la santé publique et des patients.
Alors que la médecine officielle ayant de multiples liens d’intérêts avec le lobby pharmaceutique voulait imposer des études randomisées vs placebo, l’évidence imposait d’utiliser le meilleur traitement possible avec les connaissances scientifiques du moment notamment avec les résultats thérapeutiques connus des médecins chinois ayant confirmé l’efficacité de la chloroquine dès le mois de février dernier: https://www.bernardsudan.net/coronavirus-et-chloroquine-levidence-des-chercheurs-chinois/

Mi juin 2020, l’évidence et le scandale sont évidents, les pseudo-études randomisées vs placebo sont un fiasco (The Lancet, NEJM, refus de participer des patients à cause du groupe placebo) :

Y a-t-il une erreur qu'ils n'ont pas commise ? - Cover image

Tout d’abord, la nature de l’effet placebo lui-même n’a jamais été élucidé alors que l’industrie pharmaceutique s’est depuis longtemps ridiculisée en ne s’appliquant pas les mêmes règles qu’elle voudrait imposer à d’autres comme je l’ai bien démontré en ridiculisant une étude randomisée vs placebo contenant 1 mg de nicotine pour faire la promotion de patchs à la nicotine tout en éludant les effets secondaires dermatologiques potentiels de cet haptène: https://twitter.com/BernardSudan/status/1264209330661883912?s=20

Ensuite, en prenant l’exemple du rofécoxib (Vioxx de Merck), un anti-rhumatismal aux effets secondaires cardiaques redoutables qui ne posait pas de problèmes au lobby pharmaceutique avec une étude randomisée « sans placebo » en 2000 dans le NEJM alors que ces « chercheurs » s’intéressaient aux effets secondaires gastro-intestinaux….en comparaison avec le naproxen !

Bombardier C, Laine L, Reicin A, et al. Comparison of upper gastrointestinal toxicity of rofecoxib and naproxen in patients with rheumatoid arthritis. VIGOR Study Group. N Engl J Med. 2000;343(21):1520-1528. doi:10.1056/NEJM200011233432103

Nous connaissons la suite avec ce scandale des Coxibs et spécialement du Vioxx (1999-2004) et ses 30000 décès, rien qu’aux USA : http://www.lesmotsontunsens.com/scandale-vioxx-merck-morts-6281

On peut multiplier les exemples de l’imposture des pseudo études en aveugle, double-aveugle vs placebo à volonté alors que la conclusion est tout simplement que le lobby pharmaceutique arrange ses pseudo études selon sa propre volonté pour faire de l’argent sans égard pour les patients qui se retrouvent comme des cobayes malléables à volonté, pour bloquer les interventions rapides avec les meilleures molécules en situation de pandémie comme par exemple le protocole Didier Raoult de l’IHU Marseille, la finalité de cette mascarade étant d’imposer ses nouvelles molécules à l’efficacité et aux effets secondaires inconnus, sans oublier leur coût exhorbitant (Gilead, Regeneron, Sanofi) https://www.bernardsudan.net/chloroquine-covid-19-sanofi-et-regeneron-pharmaceuticals-le-dessous-des-cartes/

L’exemple du Kevzara de Regeneron Pharmaceuticals en collaboration avec Sanofi est exemplaire car utilisé en phase tardive de Covid-19 avant réanimation donc nécessitant des patients non traités en début de maladie: https://www.bernardsudan.net/chloroquine-sanofi-regeneron-pharmaceuticals-chu-nantes-et-liens-dinterets/ https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110420/chloroquine-sanofi-regeneron-pharmaceuticals-chu-nantes-et-liens-d-interets

On peut mieux comprendre la stratégie du lobby pharmaceutique s’activant en 1988 à bloquer les travaux de Jacques Benveniste (Directeur de Recherche INSERM et découvreur du PAF-acether) qui avait démontré une activité biologique à hautes dilutions dans la célèbre revue Nature avec la perspective de traitements peu coûteux et sans effets secondaires. Ce même lobby pharmaceutique voulait également lui imposer des études en double-aveugle vs placebo qui ne sont jamais appliquées dans la recherche médicale… :

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/201213/jacques-benveniste-et-lerreur-fatale-de-john-maddox-editeur-de-nature

alors que l’évidence saute aux yeux ….:

L’exemple récent du Dupixent de Sanofi, après avoir retiré du marché en 2019 le Lomudal (cromoglycate de sodium), une ancienne molécule anti-allergique efficace, peu coûteuse et sans effets secondaires, confirme cette mascarade des pseudo études randomisées vs placebo, le Dupixent étant associé aux corticoïdes locaux alors que le « placebo » est représenté par ….les « corticoïdes locaux » ….

https://www.bernardsudan.net/dermatite-atopique-le-drole-dessai-pivot-du-dupixent-de-sanofi/

alors que la vraie recherche pour élucider l’étiologie des dermatites atopiques nécessiteraient une recherche allergologique précise comme je l’ai publié pour ma dermatite familiale avec ensuite une solution simple à base de sels de la Mer Morte ! On ne traite pas les symptômes sans étiologie précise ce qui est la base de la Médecine : http://www.dermiteseborrheique.net/

Ainsi l’essai randomisé vs placebo est une nouvelle arme médiatique de BigPharma contre le COVID-19 comme le souligne France-Soir et également une ancienne arme médiatique contre l’innovation médicale et thérapeutique ! Cette ancienne méthode vise à retarder l’émergence d’un nouveau paradigme au détriment de la santé des patients !

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110720/dermite-seborrheique-et-fiasco-de-la-recherche-en-dermatologie https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://www.bernardsudan.net/ https://www.youtube.com/channel/UCeQB3vdsKeZU-E0zORZr0vQ?view_as=subscriber