Stéphane Paoli: « L’année 2010 est l’année Jacques Benveniste ! »

Mon blog du 1er janvier 2010 était prémonitoire… :

Année 2010: émergence objective de la biologie numérique de Jacques Benveniste !

et maintenant la société entière va basculer vers la biologie numérique…

Bravo messieurs Charpak, Lehn, Jacob et autres… ! pour avoir fait perdre à l’humanité deux décennies sans oublier vos prédécesseurs qui avaient déjà occulté René Quinton… et bien d’autres…

L’histoire des sciences nous démontre toujours les mêmes méthodes des conservateurs qui redoutent un bouleversement imminent !
[http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/septneuf_dim/index.php] lire plus

Dermite séborrhéique et sels de la Mer Morte: une solution salée et peu coûteuse !

Alors que j’ai décrit une dermite séborrhéique familiale depuis 1978 dont l’étiologie allergique à l’haptène nicotine de la fumée de tabac passive ne faisait aucun doute en utilisant le test de dégranulation des basophiles humains de Jacques Benveniste (Sudan BJL, Sainte-Laudy J. Nicotine and Immunology In: Watson R.R., ed. Drugs of Abuse and Immune Function. Boca Raton: CRC Press USA, 1990: 113-123) et alors que cette réaction de la peau a été décrite pour la première fois en 1887 au moment où la fumée de tabac passive envahissait tous les lieux publics, j’ai pu observé pendant plus de trente années le ridicule des dermatologues qui prescrivaient tantôt des corticoïdes locaux tantôt des antifongiques sans aucune étiologie précise et je viens de confirmer l’efficacité remarquable de produits dermatologiques à base de sels de la Mer Morte. lire plus

« Marianne », Elie Arié et la biologie numérique…

« Les homéopathes sont-ils des charlatans ? »

par Elie Arié (Marianne) dimanche 14 mars 2010

Autopsie d’inepties:

« L’homéopathie, comme tout médicament, comporte un effet placebo. Mais le problème que souligne le médecin Elie Arié est que l’homéopathie n’a aucune obligation juridique de prouver une efficacité supérieure à cet effet placebo pour commercialiser un médicament »

L’efficacité supérieure des « médicaments » » de Mr. Arié a bien été démontrée récemment avec le vaccin anti H1N1, un vaccin inutile contre une pandémie qui n’existait pas ! Avec de plus l' »efficacité » du Tamiflu, interdit de prescription aux enfants en Grande-Bretagne alors que la France « scientifique » continuait de le prescrire pour éliminer les stocks commandés par l’Etat !
Quant à prouver une efficacité supérieure à un placebo pour les médicaments « allopathiques » de Mr. Arié, que dire des centaines de médicaments déremboursés pour le peu de service médical rendu et ayant tous eu une AMM… Bravo, Mr. Arié ! lire plus

« Grippe A: l’épidémie est derrière nous… »

Publié le 11/03/2010 dans http://www.santenews.org/

Voilà un titre superbe __ »Grippe A: l’épidémie est derrière nous… »__ et qui demande à être complété par:

__ »Grippe A: l’épidémie n’a jamais été devant nous »__

malgré les propos spectaculaires de tous les « experts » en virologie du monde entier qui viennent une fois de plus de se ridiculiser.

A méditer, la thèse 9 de la Société du Spectacle de Guy Debord:

«Dans le monde  »réellement renversé », le vrai est un moment du faux» lire plus

Hortefeux et les vaccins: « On n’en fait jamais assez pour la santé » (2010)

Publié le 07/03/2010 à 15:10 Le Point.fr / AFP

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, a estimé dimanche au Forum de Radio J qu’on n’en faisait « jamais assez » pour la santé et la sécurité des Français, alors qu’une polémique se fait jour quant au coût des mesures gouvernementales face au virus de la grippe A. « On n’en fait jamais assez s’agissant de la sécurité, de la santé de nos concitoyens », a déclaré Brice Hortefeux, interrogé sur un article dans le JDD évoquant dimanche un coût d’au minimum « 1,3 milliard d’euros ».
Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait « alerté sur un risque de pandémie majeure », a rappelé le ministre, « les pouvoirs publics ont agi de façon légitime », a-t-il estimé. Dans ce domaine, a jugé Brice Hortefeux, il n’y a « pas de précaution a minima, la protection doit être absolue ». lire plus

La nicotine, un haptène : trente années de recherche… et les véritables raisons de mon licenciement à Novartis (Bâle) …

Avec quelques années de recul et en reprenant l’historique d’une part de mes travaux de recherche concernant le rôle d’haptène de la nicotine depuis une trentaine d’années (1,2,3) et d’autre part le développement impératif du vaccin anti-nicotine par l’industrie pharmaceutique afin de renflouer ses finances, voici le développement de ce vaccin avec l’implication de Novartis qui ne voulait pas être perturbée par mes travaux, d’où les tentatives pour me licencier après de multiples provocations de fin 2004 à fin 2006, date de mon licenciement. lire plus

L’aveu réaliste du PDG de Sanofi-Aventis

in Challenges.fr le 13 février 2010

« On ne trouve pas assez de nouveaux médicaments », Chris Viehbacher (Sanofi-Aventis)

SANOFI-Aventis annonce des résultats record pour 2009: 8,4 milliards de bénéfice pour 29,3 milliards de chiffre d’affaires, soit une rentabilité de 29%. Exceptionnel! L’année a été record pour les vaccins contre la grippe avec 280 millions de doses et un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros, soit une augmentation de 55% par rapport à l’année précédente. La grippe A proprement dite a représenté 400 millions d’euros de chiffre d’affaires. C’est ensuite l’automédication et la santé grand public qui a connu la plus forte croissance (+26,8%). Pourtant, malgré ces résultats, le groupe poursuit son plan d’économie et de restructuration. C’est vrai en particulier pour la Recherche et le Développement qui subit une réorganisation importante. « L’important en R&D c’est qu’on trouve! » explique à Challenges.fr, le directeur général Chris Viehbacher qui ajoute « dans toute l’industrie pharmaceutique, en dix ans on n’a pas trouvé assez de nouveaux médicaments malgré des investissements très lourds. Nous avons investi 25 milliards d’euros en cinq ans pour très peu de nouveaux médicaments. Il faut changer de modèle. » lire plus

Jacques Benveniste, Bruno Robert et Luc Montagnier: les approximations de Wikipédia

__Recherche Wikipédia: Jacques Benveniste__
« Le laboratoire créé par Jacques Benveniste a poursuivi ses travaux après sa mort »: il n’a y pas un mot sur Bruno Robert que Jacques Benveniste a appelé pour remplacer Didier Guillonet avant son décès. Pourquoi: parce que Bruno Robert pouvait faire avancer trop rapidement les travaux de Jacques Benveniste ! ce qui déplaisait à certains personnages désireux de prendre le train en route…

__Recherche Wikipédia: Mémoire de l’eau__
« Immédiatement, cette étude a un retentissement important dans les médias à grand public. En France, le 30 juin 1988, le journal Le Monde consacre sa une au résultat surprenant annoncé par Jacques Benveniste. Mais, dès le mois suivant, la validité des travaux est remise en doute. Aux critiques d’ordre scientifique (mise en cause du protocole et des conditions de réalisation de l’expérience) s’ajoutent des arguments sur les circonstances de publication (soupçon de conflits d’intérêt, mise en cause des critères d’acceptabilité d’un travail par la revue Nature) »: lire plus

Vaccin anti-nicotine: le prochain scandale

La nicotine, petite molécule ne peut à elle seule provoquer une réponse immunitaire chez l’animal ou chez l’homme; par contre, si elle est couplée à une protéine porteuse par exemple l’albumine sérique humaine (ASH), la nicotine devient allergénique et elle devient donc un haptène. J’ai publié depuis 1978 cette évidence en utilisant le test de dégranulation des basophiles humains de Benveniste. Mais on peut aussi utiliser l’anaphylaxie cutanée passive chez l’animal avec le sérum et l’haptène nicotine en challenge, une méthode immunologique fort ancienne. Il y a également la détection des immunoglobulines E spécifiques dirigées contre la nicotine (IgE) par le RAST.
Depuis une dizaine d’années, trois firmes pharmaceutiques essaient de développer un vaccin anti-nicotine pour aider les fumeurs à arrêter de fumer (GSK/Nabi, Novartis aussi!). On connaissait déjà le chewing-gum à la nicotine ou les systèmes transdermiques dont les résultats n’ont pas été si probants, équivalents à des placebos. Nous sommes bien loin des volontés de Maddox, l’ignoble éditeur de Nature qui imposait à Benveniste des études en double aveugle contre placebo. Les chewing-gums ou les patches auraient terminé dans les tiroirs avec une telle exigence. Mais les lobbies pharmaceutiques jouent différemment.
Or comment peut-on prédire un prochain scandale: simplement en voyant les études préliminaires et nous avons un premier cas de choc anaphylactique, réaction majeure de l’allergie et traité en soins intensifs (adrénaline, cortisone).
« One subject in the Phase IIb trial of the NicVAX vaccine had an allergic anaphylactic reaction that resolved with medication »
Publié in « Expert Review of Clinical Pharmacology »
March 2008, Vol. 1, No. 2, Pages 277-290
Donc, l’haptène nicotine, cause d’une maladie de la peau d’étiologie inconnue depuis plus d’un siècle n’a aucun intérêt pour les bureaucrates de l’industrie pharmaceutique par contre vendre un vaccin contenant l’haptène nicotine pour cesser de fumer a un intérêt financier majeur pour les sauver de la ruine future. Leur tentative avec les vaccins anti-grippe A a été un fiasco mais ils continuent dans leur obscurantisme.
Les patients qui feront des réactions anaphylactiques majeures comme celle publiée ci-dessus pourront donc engager de multiples procédures judiciaires contre les laboratoires pharmaceutiques avec gain de cause automatique puisque le rôle d’haptène de la nicotine a été publié (1,2) avant le développement de ces vaccins et spécialement du NicVax de GSK.
(1) Sudan BJL. Transdermal nicotine and placebo. The Lancet, i, 339, 1989.
(2) Sudan BJL, Sainte-Laudy J. Nicotine et Immunology. In: Watson R.R., ed. Drugs of Abuse and Immune Function. Boca Raton: CRC Press USA, 1990: 113-123. lire plus

« Overdose homéopathique provoquée et provocante » : les imbéciles n’ont rien compris

Information début février 2010:
« Overdose homéopathique provoquée et provocante »

« Un groupe anglais de plus de 300 « sceptiques » vont tenter une opération d’«overdose» massive de médicaments homéopathiques. Cette opération du groupe « 10.23 » (dont le nom est une allusion au nombre d’Avogadro) est prévue pour la semaine prochaine (le samedi 30 janvier 2010 à 10h23) afin de protester contre les campagnes marketing de cette industrie, en montrant qu’il est impossible d’être affecté en absorbant de grandes quantités de pilules homéopathiques. lire plus