Nicotine et « hypothèse » fantaisiste française contre le Covid-19

Alors que les statistiques confirment définitivement la faible mortalité induite par le Covid-19 à Marseille avec les résultats de l’IHU Marseille Méditerranée (Didier Raoult) en comparaison avec par exemple ceux de l’Ile de France montrant une fois de plus l’importance d’un traitement précoce par la combinaison hydroxychloroquine et azithromycine après détection par PCR dès les premiers symptômes, on peut être surpris de l’information spectaculaire sans fondements d’une implication de la nicotine pour prévenir l’infection Covid-19 : https://www.qeios.com/read/WPP19W.4

En effet, comment est-il possible de se ridiculiser fin avril après la bataille avec un communiqué de presse avançant pour hypothèse que la nicotine présente dans la fumée de tabac protégerait du Covid-19 alors que la pandémie se terminait et que l’éthique médicale et le serment d’Hippocrate imposaient de suivre dès le début de cette pandémie le protocole de Didier Raoult, seule démarche médicale efficace avec des résultats rapides pour protéger la population en évitant de se ridiculiser avec le paracétamol d’un pseudo conseil scientifique inexistant !

Le ridicule continue avec la reprise de cette pseudo « découverte » par l’OBS, média appartenant au milliardaire Xavier Niel selon le Monde Diplomatique :

Ces « chercheurs » cible la nicotine alors que la fumée de tabac contiendrait jusqu’à 4000 composants chimiques ….: https://cnct.fr/la-composition-de-la-fumee-de-tabac/#:~:text=La%20combustion%20du%20tabac%20produit,au%20moins%2050%20sont%20canc%C3%A9rig%C3%A8nes.

De plus, cette même « hypothèse » venant de la Pitié-Salpétrière…et de l’Institut Pasteur fait sourire en voyant la mortalité à Paris…alors que les « journalistes » de l’OBS montrent leur manque de contact avec la réalité en évoquant les « affirmations triomphalistes du professeur Didier Raoult sur la chloroquine, supposé médicament « miracle » ne reposant sur aucune preuve probante à ce jour ». Pauvres pseudo « journalistes » face au premier expert mondial en maladies infectieuses selon ExpertScape et ses résultats ayant sauvé des milliers de citoyens !

Je connais particulièrement la nicotine pour avoir été le premier à avoir décrit le rôle d’haptène de la nicotine en 1978 à l’origine de ma dermatite familiale alors que tous les bureaucrates de la médecine n’avait rien vu spécialement en dermatologie depuis 1887: https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique

Ces mêmes experts voulaient mettre sur le marché pharmaceutique des patchs à la nicotine qui n’ont jamais démontré leur efficacité et surtout en se ridiculisant avec la publication d’une étude en double-aveugle ayant un « placebo » contenant 1 mg de nicotine …pour essayer de minimiser les réactions dermatologiques avec l’haptène nicotine dans la célèbre revue britannique The Lancet. L’éditeur a publié immédiatement ma réponse pour démonter cette imposture:

Ces imprudents « chercheurs » allaient par la suite développer un « vaccin » anti-nicotine…au cours des années 2000 se terminant par un fiasco et quelques cas de choc anaphylactiques provoqués par l’haptène nicotine ! https://www.amazon.fr/Vers-une-solution-dermite-s%C3%A9borrh%C3%A9ique/dp/1326900579/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=bernard+sudan&qid=1591898136&s=books&sr=1-1

On comprend mieux pourquoi le lobby pharmaceutique est aussi influent dans les médias « la voix de son maître » pour éviter un traitement efficace, sans effets secondaires et peu onéreux contre le Covid-19 en montant spécialement des machinations contre le protocole de Didier Raoult notamment avec des études bidons dans les deux revues The Lancet et le NEJM !

Je peux les rassurer avec la solution simple et peu coûteuse par les sels de la Mer Morte que j’ai découvert dès 2010 et que des milliers de patients atteints de dermite séborrhéique, psoriasis et dermatite atopique utilisent en évitant soigneusement les corticoïdes locaux des dermatologues à l’origine d’une dépendance catastrophique et aux effets secondaires redoutables : http://www.carevox.fr/sante-maladies/article/l-effet-anti-inflammatoire-de-l

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110720/dermite-seborrheique-et-fiasco-de-la-recherche-en-dermatologie https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://www.bernardsudan.net/ https://www.youtube.com/channel/UCeQB3vdsKeZU-E0zORZr0vQ?view_as=subscriber