Mécanisme d’action de la chloroquine contre le Covid-19

Voici une des dernières publications de chercheurs de l’INSERM Marseille du 3 avril dernier montrant bien un mécanisme d’action précis de la chloroquine et de l’hexachloroquine contre le Covid-19 et confirmant ainsi l’intérêt d’intervenir rapidement en cas de crise sanitaire avec un protocole efficace comme celui soutenu par Didier Raoult dès le 25 février dernier avec évidemment un dépistage par PCR pour bien cibler les patients positifs. Les essais en double aveugle contre placebo montrent bien aussi le manque total d’éthique de certains qui voudraient gagner du temps pour promouvoir « leurs molécules » aux effets secondaires inconnues et aux prix exorbitants

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/32251731

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920301102?via%3Dihub

Des études de modélisation structurale et moléculaire révèlent un nouveau mécanisme d’action de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine contre l’infection par le SRAS-CoV-2.

L’émergence récente du nouveau SARS-coronavirus pathogène 2 (SARS-CoV-2) est responsable d’une pandémie mondiale. Face à l’urgence sanitaire, le repositionnement des médicaments est l’option la plus fiable pour concevoir sans délai une thérapie efficace pour les patients infectés. La première étape du cycle de réplication virale, c’est-à-dire la fixation à la surface des cellules respiratoires médiée par la protéine virale spike (S), offre plusieurs cibles thérapeutiques potentielles. La protéine S utilise le récepteur ACE-2 pour l’entrée, mais également les acides sialiques liés aux gangliosides de la surface de la cellule hôte. En utilisant une combinaison d’approches de modélisation structurelle et moléculaire, nous avons montré que la chloroquine (CLQ), l’un des médicaments actuellement à l’étude pour le traitement du SRAS-CoV-2, lie les acides sialiques et les gangliosides avec une affinité élevée. Nous avons identifié un nouveau type de domaine de liaison aux gangliosides à la pointe du domaine N-terminal de la protéine de pointe (S) SARS-CoV-2. Ce domaine (aa 111-158), qui est entièrement conservé parmi les isolats cliniques du monde entier, peut améliorer la fixation du virus aux radeaux lipidiques et faciliter le contact avec le récepteur ACE-2. Nous avons montré qu’en présence de CLQ (ou du dérivé plus actif d’hydroxychloroquine, CLQ-OH), la pointe virale n’est plus capable de se lier aux gangliosides. L’identification de ce nouveau mécanisme d’action du CLQ et du CLQ-OH soutient l’utilisation de ces médicaments repositionnés pour guérir les patients infectés par le SRAS-CoV-2 et arrêter la pandémie. Nos approches in silico pourraient également être utilisées pour évaluer l’efficacité d’une large gamme de médicaments candidats repositionnés et / ou innovants avant leur évaluation clinique.

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110720/dermite-seborrheique-et-fiasco-de-la-recherche-en-dermatologie https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://www.bernardsudan.net/ https://www.youtube.com/channel/UCeQB3vdsKeZU-E0zORZr0vQ?view_as=subscriber