Les mêmes cellules impliquées dans l’acné et la dermite séborrhéique: les mastocytes tissulaires

En ciblant la recherche histologique de la zone des glandes sébacées en dermatologie, j’ai eu la surprise de trouver une publication de 2003 dans la revue Dermatology qui résume bien la véritable origine des symptômes de l’acné et de la dermite séborrhéique avec la présence de mastocytes tissulaires, cellules similaires aux basophiles sanguins donc les cellules de l’allergie et de l’inflammation autour des glandes sébacées, ce que j’avais déjà évoqué dans mon livre:

« Les auteurs ont observé une augmentation des mastocytes dans la zone adjacente des glandes sébacées »

J’aurai donc trois constatations: d’une part, cette présence de mastocytes confirment l’origine allergique de ma dermatite familiale, notamment une allergie à l’haptène nicotine du tabac que j’ai publié dès 1978:

D’autre part, la présence d’histamine issue des mastocytes tissulaires a été observée par un groupe de chercheurs en 2011 confirmant aussi mes travaux originaux:

Finalement, mes derniers travaux sur l’efficacité des sels de la Mer Morte en pain dermatologique et crème hydratante montrent bien le rôle déterminant d’une solution salée pour bloquer la libération des médiateurs de l’allergie et de l’inflammation aussi bien contre la dermite séborrhéique, le psoriasis, la dermatite atopique ou l’acné:

Fermer le menu