Les effets secondaires de la nicotine commercialisée selon la FDA ou le Vidal

Ma publication originale démontrant le rôle d’haptène de la nicotine dans la fumée de tabac à l’origine de ma dermatite familiale ressemblant à une dermatite séborrhéique date de 1978. Alors que trois laboratoires internationaux confirmaient mes travaux, entretemps plusieurs formes pharmaceutiques furent mises sur le marché pour aider les fumeurs de tabac. Donc, des sprays nasaux ou buccaux, des gommes à mâcher ou des patchs à la nicotine furent donc mis en vente. Nous avons donc du recul pour vérifier si des réactions d’hypersensibilité à l’haptène nicotine ont bien été enregistrées tout en précisant que le « vaccin » anti-nicotine en développement n’a pu être mis sur le marché, notamment à cause de plusieurs cas de chocs anaphylactiques : https://www.bernardsudan.net/les-sels-de-la-mer-morte-comme-nouvelle-approche-pour-le-traitement-de-la-dermatite-seborrheique/ et en anglais https://www.bernardsudan.net/dead-sea-salts-as-a-new-approach-for-the-treatment-of-seborrheic-dermatitis/

On peut être surpris que le Vidal ne permette pas à tous les citoyens de visualiser les effets secondaires, réservant cette possibilité aux seuls médecins alors que le site drugs.com américain nous permet de visualiser la liste de ces effets secondaires dermatologiques confirmant mes travaux démontrant que la nicotine est un haptène provoquant des réactions anaphylactiques comme les rashs cutanés, des réactions cutanées du visage ou encore des œdème de Quincke, renforçant ainsi mes travaux sur l’étiologie de la dermatite séborrhéique, une allergie à la nicotine décrite pour la première fois en 1887 au moment où la fumée de tabac a commencé par envahir les lieux publics. Voici donc les liens pour bien voir cette différence de transparence pour documenter les effets secondaires de tout médicament : https://www.vidal.fr/medicaments/nicopatchlib-21-mg-24-h-disp-transderm-163387.html

En comparaison, les effets secondaires sur drugs.com aux USA: https://www.drugs.com/sfx/nicotine-side-effects.html?form=transdermal_patch_extended_release

La situation actuelle avec les effets secondaires de la thérapie génique avec mRNA ne nous montre pas la réalité comme nous pouvons le voir ce 15 octobre 2022 sur le site du VIDAL avec une analyse datant du 2 juillet 2021 pour des résultats du 8 décembre 2020 avec un « profil de toxicité rassurant à court terme »! : https://www.vidal.fr/actualites/26337-vaccin-pfizer-biontech-contre-la-covid-19-enfin-des-donnees-a-analyser.html

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net https://www.bernardsudan.net/ https://www.youtube.com/channel/UCeQB3vdsKeZU-E0zORZr0vQ?view_as=subscriber https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/110720/dermite-seborrheique-et-fiasco-de-la-recherche-en-dermatologie https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique