Dermite séborrhéique et pain dermatologique Massada: un effet impressionnant !

Quarante années de dermite séborrhéique à ramer pour trouver la meilleure solution, la plus efficace et la moins dangereuse, donc sans corticoïdes locaux, sans anti-fongiques et en évitant de perdre mon temps avec des théories sans fondements scientifiques, telles que la pseudo séborrhée, la soi-disant infection par les spores de Malassez ou Pityrosporum, sans évoquer toutes les autres pseudo causes avancées sans aucunes preuves (digestive, psychologique, stress, etc.), j’ai eu la chance de tester un pain dermatologique Massada à base de sels de la Mer Morte en mars 2010 et maintenant en octobre 2010, je peux encore confirmer mes résultats spectaculaires du mois de mars obtenus dès les premiers jours d’utilisation de ce mélange pain dermatologique Massada et eau.

Je n’ai pas eu besoin de beaucoup de patience car l’effet de neutralisation de ma dermite séborrhéique a été impressionnant en ne l’utilisant que le matin avec hydratation ensuite par la crème légère de la même gamme Massada. Mais c’est bien le dermo pain Massada qui bloque ma dermite séborrhéique.

En cherchant bien, j’ai mesuré la conductivité du mélange pain dermatologique Massada et eau du robinet, ce mélange obtenu en faisant mousser dans mes mains que j’applique sur mon visage pendant 2 ou 3 minutes et en rinçant ensuite légèrement. Le résultat était logique puisque la conductivité de mon mélange était de 3620 micro Siemens/cm  et les mesures d’eau salée étaient similaires en comparaison avec des conductivités très faibles pour l’eau pure ou l’eau du robinet.

Ma théorie est simple mais logique alors que je soutiens depuis 1975 que la dermite séborrhéique est provoquée par des facteurs de l’environnement inhalés passivement comme l’haptène nicotine de la fumée passive parce qu’un seul facteur a changé dans le comportement des êtres humains à la fin du 19ème siècle, l’inhalation passive de fumée de tabac qui était sporadique auparavant. Les dermatologues avec Unna de Hambourg en 1887 pouvaient bien s’arranger de la pseudo théorie séborrhéique pour accumuler des millions de consultations inutiles et faire vendre des millions de produits inutiles voir dangereux (crèmes, savons, solutions, autres formes galéniques).

Les mastocytes tissulaires à l’origine des rougeurs au visage « dégranulent » en libérant des médiateurs de l’inflammation comme l’histamine, la sérotonine ou le PAF-acether en présence d’allergènes et d’haptènes de l’environnement uniquement parce qu’en nettoyant le visage avec de l’eau du robinet ou ce qui est pire avec de l’eau pure de brumisateur, ces mêmes cellules ne peuvent plus communiquer entre elles car la conductivité de l’eau pure est nulle ou très faible pour l’eau du robinet… et en utilisant une solution dont la conductivité est importante, alors nous rétablissons la communication défaillante des cellules mastocytaires qui ne dégranulent plus…

Maintenant il faudra absolument développer une solution optimale adaptée à toutes les dermites séborrhéiques. Cette recherche avance et il faut bien l’avouer sans l’aide des dermatologues qui ne se sentent pas concernés: ma longue expérience de la recherche m’a prouvé que nous ne pouvions compter que sur nous-mêmes !

Je voudrais aussi rappeler que tester le pain dermatologique pendant deux ou trois jours en nettoyant complètement avec l’eau du robinet ou encore pire avec de l’eau pure ne sert à rien. Il faut de la patience et suivre le protocole sérieusement et exactement mais je peux aussi préciser qu’après quarante années de dermite séborrhéique, j’ai acquis une certaine patience…

Le lien où j’ai eu la chance de tester ce pain dermatologique Massada en mars 2010:

http://www.lhda.fr/pain-dermatologique-bio-mer-morte-100-gr.html

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net/ https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://wordpress.com/view/www.bernardsudan.net