Dermatite atopique: le drôle d’essai « pivot » du Dupixent de Sanofi et Regeneron

On peut voir les réelles motivations de Sanofi dont le PDG est l’énarque Serge Weinberg en lisant les récents sites boursiers qui nous « informent » de résultats très favorables du Dupixent, un anticorps monoclonal à 1450 euros les deux seringues mensuellement (17400 euros par an):

https://www.boursorama.com/bourse/actualites/sanofi-des-donnees-positives-pour-dupixent-511df3ea5ba3cb67de8113d32854196a

https://www.zonebourse.com/SANOFI-4698/actualite/Sanofi-Des-donnees-de-phase-III-concernant-Dupixent-dupilumab-montrent-une-amelioration-signific-30300093/

https://www.abcbourse.com/marches/sanofi-donnees-positive-dans-la-dermatite-chez-l-enfant_499995

En regardant de plus près ce soi-disant essai « pivot » phase III de Sanofi avec Regeneron Pharmaceuticals USA, nous retrouvons aussi un lien direct avec des études contre le Covid-19 dont le prix ne sera pas celui de l’hydroxychloroquine…https://www.regeneron.com/covid19, à voir leur statégie avec le Kevzara® (sarilumab) pour les patients en phase crtique du Covid-19….

En regardant de plus près ce soi-disant essai « pivot » phase III de Sanofi avec Regeneron, on constate que le laboratoire n’a pas utilisé seul le Dupixent mais a associé des corticoïdes locaux, ce qui évidemment rend caduc le résultat d’une telle étude soi-disant scientifique car leur « placebo » consiste en des corticoïdes locaux seuls ! https://www.sanofi.com/fr/media-room/communiques-de-presse/2019/2019-08-06-07-05-00

Dupixent avec corticoïdes locaux vs corticoïdes locaux
Les corticoïdes locaux seuls….un drôle de placebo !

En effet, il convient toujours d’utiliser seule une nouvelle molécule pour en tirer des conclusions quant à son efficacité tout en étant réservé sur les effets secondaires potentiels à venir ! Nous n’avons évidemment pas le recul de 71 années de la chloroquine mise sur le marché en 1949…Les études précliniques montrent le flou total en mutagénèse et cancérogénèse : https://www.vidal.fr/Medicament/dupixent-185576-securite_preclinique.htm et pour les effets indésirables et les contre-indications, nous sommes priés de nous connecter avec un mot de passe…merci la transparence ! Et alors les « torsades de pointe » de la choroquine….

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/240320/chloroquine-terfenadine-et-toxicite

A vouloir trop jouer et imposer aux autres des études en double aveugle contre placebo, certains « scientifiques » finissent par se brûler les doigts et être disqualifiés définitivement. En effet, j’avais déjà ridiculisé une équipe de l’industrie pharmaceutique (CIBA, Bâle, Suisse) et une autre équipe de la faculté de Médecine de Berne qui voulaient « démontrer » la soi-disant efficacité de patchs à la nicotine et les faibles réactions dermatologiques des patchs en utilisant des patchs placebo avec « 1 mg de nicotine » ! L’éditeur de la célèbre revue médicale The Lancet me publia immédiatement ridiculisant ces malheureux « chercheurs » …:

Nous étions alors à une époque où certains « scientifiques » voulaient imposer des études en double aveugle contre placebo au génial chercheur Jacques Benveniste…alors que ces pseudo chercheurs ne s’imposaient pas les mêmes règles à eux-mêmes ! Bizarrement nous avons aussi d’étranges similitudes actuellement : Didier Raoult / Yves Lévy et Jacques Benveniste / Philippe Lazar…..Les innovations peu coûteuses en sont pas les bienvenues pour l’industrie pharmaceutique et ses collaborateurs !

J’avais déjà dénoncé le retrait du cromoglycate de sodium (Lomudal) fin mars 2019 disponible en pharmacie depuis les années soixante, molécule à la grande efficacité, aux faibles effets secondaires et peu coûteuse pour favoriser le seul traitement du Dupixent de Sanofi à un prix exorbitant: https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/250120/sanofi-dupixent-et-cromoglycate-de-sodium

Nous avons donc la même réalité actuelle du blocage systématique de prescription par les médecins libéraux de l’hydroxychloroquine (Plaquenil) par décret pour favoriser d’autres molécules très onéreuses aux effets secondaires potentiels et contrairement aux serments d’Hippocrate de venir en aide aux patients testés par PCR et pris en charge avec le protocole très efficace et aux faibles effets secondaires de Didier Raoult, repris par de nombreux pays dans le monde entier:

https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/280320/ces-anciennes-molecules-peu-couteuses-efficaces-et-sans-effets-secondaires

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net/ https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://wordpress.com/view/www.bernardsudan.net