Chloroquine, terfénadine et toxicité…

Je voudrais montrer comment la molécule anti-allergique terfénadine commercialisée en France sous le nom de Teldane a été retirée du marché pharmaceutique en 1997 pour induction de « torsades de pointe », une irrégularité cardiaque, après 15 années de commercialisation !

Le Professeur Didier Raoult vient de répondre aux questions concernant la toxicité de la chloroquine qui semble brusquement préoccuper des « experts » qui ne s’en sont jamais souciés depuis sa mise sur le marché en 1949 et alors que plus d’un milliard de patients l’ont utilisé sans effets secondaires notoires:

Je voudrais montrer comment la molécule anti-allergique terfénadine commercialisée en France sous le nom de Teldane a été retirée du marché pharmaceutique en 1997 pour induction de « torsades de pointe », une irrégularité cardiaque, après 15 années de commercialisation !

https://www.lemonde.fr/archives/article/1997/02/20/l-antiallergique-teldane-est-retire-du-marche_3767602_1819218.html

captureteldaneretrait

 Voici un extrait de cet article paru dans le Monde du 20 février 1997:

« C’est le risque de survenue d’accidents cardiaques graves qui a conduit à prendre cette décision. Déjà, en 1992, la Commission nationale de pharmacovigilance avait lancé une première mise en garde en attirant l’attention des prescripteurs sur le danger que représentait, dans certaines circonstances (surdosage, interactions médicamenteuses, anomalies hépatiques ou cardiaques), la prise de ce médicament. En dépit de cette mise en garde, les précautions d’emploi n’ont pas été respectées, et on a recensé, depuis 1992 en France, une vingtaine d’accidents, dont un mortel. « TORSADES DE POINTE »

Le laboratoire Marion Merell ne s’est jamais posé de questions notamment pendant une si longue période de 15 années… Après le retrait de cette molécule sur le marché, les laboratoires de toxicologie allaient utiliser la terfénadine comme « contrôle » chez le chien pour étudier de nouvelles molécules. J’étais à cette époque chef de laboratoire (LabHead) en toxicologie et pharmacologie à Bâle…pendant 32 années et donc je ne comprenais pas qu’il faille autant de temps pour retirer du marché une telle molécule anti-allergique. En effet, la grande revue de médecine américaine JAMA avait déjà sonné l’alarme dès 1990 ! On peut donc comprendre que des intérêts financiers l’emportaient sur la santé des allergiques !

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedO/1977935O

captureterfenadine

Un rare cas de torsade de pointe après la prise de chloroquine (3 x 300 mg par jour donc 900 mg) a été publié alors que le protocole de l’IHU Marseille dirigé par le Professeur Didier Raoult utilise trois doses quotidiennes de 200 mg donc 600 mg par jour avec contrôle cardiaque avant et jour 2 par mesure de précaution. Aussi, il faut bien comprendre que face à des risques majeurs du Covid-19, il est préférable de diagnostiquer rapidement par mesure PCR de la charge virale pour engager rapidement une thérapie par chloroquine et azithromycine afin d’éviter la réanimation !

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7629906

Mais le gouvernement français n’a pas encore décidé d’aller impérativement vers la solution logique du Professeur Didier Raoult.

On peut voir que dans l’histoire, ne pas prendre de décision concrète et réaliste, est qualifié d’incurie comme le soulignait fort bien Anatole France dans son livre « L’Île des Pingouins » paru en 1908… (source CNRTL) :

captureincurie

Bernard Sudan

Ex Chef de laboratoire en toxicologie et pharmacologie LabHead Ciba-Geigy, CIBA, Novartis, Bâle, 1975-2006 Research Nicotine as a hapten in seborrheic dermatitis, The Lancet, British Medical Journal, British Journal of Dermatology, Food and Chemical Toxicology, "Nicotine and Immunology" in Drugs of Abuse and Immune Function Ronald R. Watson ed. https://www.dermiteseborrheique.net/ https://blogs.mediapart.fr/bernard-sudan/blog/170818/de-1887-2020-l-effondrement-du-dogme-de-la-dermite-seborrheique https://wordpress.com/view/www.bernardsudan.net
Fermer le menu