La cigarette électronique interdite dans les lieux publics à New York et la France alors…!

La municipalité de New York a décidé récemment d’inclure dans le « Smoke-Free Air Act » l’interdiction d’utiliser la cigarette électronique dans tous les lieux publics suivant ainsi de nombreux autres états américains:

http://www1.nyc.gov/nyc-resources/service/1591/electronic-cigarettes-law-in-new-york-city

En France, alors que nous attendions une interdiction rapide de la cigarette électronique dans tous les lieux publics afin de ne pas faire respirer passivement de la nicotine pure aux non-fumeurs, nous apprenons son interdiction dans les lieux publics à Saint-Lô en Normandie, une décision logique et rapide:

http://www.76actu.fr/vos-reactions-la-cigarette-electronique-interdite-dans-des-lieux-publics-en-normandie_62437/

marquant ainsi un manque d’anticipation du gouvernement et spécialement du ministère de la santé face à une question de santé publique:

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/10/07/cigarette-electronique-claude-evin-favorable-a-l-interdiction-dans-les-lieux-publics_3489683_3224.html

Cette lenteur est surtout due à l’avis de groupes d’experts qui eux-mêmes mettent du temps à donner leurs conclusions…et ensuite la ministre attend l’avis de la commission européenne…

Au niveau scientifique, les cigarettes électroniques vont imposer à des non-fumeurs des quantités impressionnantes de nicotine, une molécule fortement sensibilisante:

Sudan BJL, Sainte-Laudy J. Nicotine and Immunology In : Watson R.R., ed. Drugs of Abuse and Immune Function. Boca Raton : CRCPress USA, 1990 : 113-123.

Nous avons l’impression de retourner en 1978, à une époque où la fumée de tabac passive était considérée comme totalement inoffensive…:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1607983/?page=1

On peut légitimement se poser la question de savoir si certains centres de décision n’ont pas intérêt à créer artificiellement des maladies en impliquant notamment les non-fumeurs face à une pollution passive que nous ne voyons pas avec nos yeux !

Nous avons en mémoire l’amiante dont on connaissait la nocivité dès le début du vingtième siècle et qui ne fut réellement bannie que tout récemment. Les comités d’experts n’avaient jamais pris les bonnes décisions…ainsi que les politiques de cette époque !

http://www.victimes-amiante.org/connaissances_scientifiques_amiante.php

Fermer le menu