Dermite séborrhéique: Lithioderm®, Ketoderm® et pain dermatologique Massada.

Les traitements actuels de la dermite séborrhéique se résument à deux produits locaux, d’une part le Lithioderm® (gluconate de lithium donc un sel de lithium) et d’autre part le Ketoderm® (kétoconazole).

Quelles différences et quels points communs nous permettent d’avancer vers une étiologie de ce syndrome dermatologique décrit depuis la fin du 19ième siècle (1887, Unna).

La première publication montrant l’efficacité locale des sels de lithium, le gluconate de lithium date de 1986 dans le British Medical Journal:

Use of topical lithium succinate for seborrhoeic dermatitis.

J Boyle, J L Burton, and J Faergeman

Br Med J (Clin Res Ed). 1986 January 4; 292(6512): 28.

Des 17 patients dans l’étude, 14 ont noté une amélioration de leur DS avec cette formulation, donc pas tous les patients.

Un autre point est important car les auteurs écrivent que le succinate de lithium n’a pas d’action contre Piyrosporum:

« Topical lithium succinate seems to improve facial seborrhoeic dermatitis strikingly but does not inhibit the growth of pityrosporum yeasts. Presumably it acts as an anti-inflammatory agent by some other mechanism. »

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1338980/pdf/bmjcred00215-0032a.pdf

D’autres confirmations de l’efficacité des sels de lithium ont été publiées ultérieurement avec également l’absence d’activité contre Pityrosporum.

Use of Topical Lithium Succinate in the Treatment of Seborrhoeic Dermatitis

C. Cuelenaere, J. de Bersaques, A. Kint, Dermatology 1992;184:194-197.

« Twenty-one patients with seborrhoeic dermatitis were included in an open trial of lithium succinate ointment (LSO) for a total duration of 8 weeks. The same clinician made assessments of the severity of redness, scaling, greasiness and overall clinical impression of the condition every 2 weeks. Because the results appeared to be satisfactory, we decided to perform a double-blind, placebo-controlled trial of LSO. Thirty patients with seborrhoeic dermatitis were included. The results also demonstrated the beneficial effect of LSO. A significantly higher number of patients treated with LSO showed remission or marked improvement compared with placebo. The main adverse events demonstrated consisted of minor transient skin irritation and/or stinging sensation. Studying the in vivo inhibitory effect of LSO on the growth of Pityrosporum revealed that Pityrosporum did not significantly have its growth inhibited by lithium. Topical lithium succinate appears to be a safe and an effective treatment for seborrhoeic dermatitis. The product presumably acts as an anti-inflammatory agent. »

Précision importante: certains patients n’ont aucune amélioration de leur dermite séborrhéique.

Ensuite le kétoconazole (Ketoderm®) a été commercialisé à la même époque et les propriétés anti-allergiques de cette molécule m’avaient intéressé. En effet, le kétoconazole a des propriétés anti-leucotriènes donc agit contre un des médiateurs de l’allergie et de l’inflammation.

Ketoconazole inhibits the biosynthesis of leukotrienes in vitro and in vivo.

Beetens JR, Loots W, Somers Y, Coene MC, De Clerck F. Biochem Pharmacol. 1986 Mar 15;35(6):883-91

« After oral administration (10-40 mg/kg, -2 hr), ketoconazole inhibits in a dose-dependent way, the leukotriene-mediated anaphylactic bronchoconstriction in guinea pigs. This study demonstrates that ketoconazole is a comparatively specific and orally active inhibitor of the 5-lipoxygenase activity bearing on the production of leukotrienes derived from arachidonic acid. »

Aussi, c’est pour cette raison que dès cette époque, je citais en référence dans mes publications sur l’étiologie allergique de la dermite séborrhéique la publication ci-dessus car en sachant que les sels de lithium n’ont pas d’activité anti-Pityrosporum et que le kétoconazole a des propriétés anti-allergiques, on peut vite en conclure que la dermite séborrhéique n’est qu’une variante de la dermatite atopique avec des allergènes ou haptènes spécifiques à l’origine de la réaction dermatologique.

Contribution à l’étude du rôle allergénique de la fumée de tabac, le tabac: un allergène, la nicotine: un haptène. Sudan BJL, Allergie et Immunologie (Paris, 1978, 10, 36-54).

Nous arrivons maintenant au pain dermatologique Massada à base de sels de la Mer Morte.

Après mon observation au mois de mars 2010 concernant l’efficacité surprenante sur ma DS de ce pain dermatologique et maintenant avec plus de huit mois de recul et alors que nous observons soit des améliorations soit une absence d’effets sur la DS d’autres patients, je tiens à préciser qu’un certain pourcentage de patients ne réagissaient pas aussi bien pour le Lithioderm® que pour le Kétoderm®… donc il faut de la patience et encore plus de recul avec plus de patients atteints de DS.

Passer des sels de lithium au pain dermatologique Massada à base de sels de la Mer Morte est logique pour deux raisons majeures: d’une part on passe d’un produit avec ordonnance à un produit sans ordonnance au prix modique et d’autre part nous savons que la solution à base de sels de lithium a une concentration fixe de 8% pour tous les patients alors qu’en mélangeant avec de l’eau du robinet le pain dermatologique Massada à base de sels de la Mer Morte, la concentration peut varier de 5 à 10% par exemple ce qui amplifie la difficulté pour avoir des résultats pour toutes les personnes utilisant ce pain dermatologique.

http://www.dermiteseborrheique.fr/accueil/291-interview-

http://dermite-seborrheique.forumactif.com/dermite-seborrheique-f1/interview-de-bernard-sudan-a-propos-de-la-ds-t1708.htm

Donc, que faire ? A mon avis, la recherche actuelle devra se focaliser sur les paramètres électriques de la peau (Skin electric parameters) afin d’utiliser la solution ionique idéale pour chaque type de peau avec une dermite séborrhéique. Donc, pour l’instant je conseille d’utiliser le pain dermatologique en laissant reposer le mélange sur le visage pendant une ou deux minutes sans trop rincer avec l’eau du robinet car l’effet voulu disparaît automatiquement. Pour les personnes ayant une réaction médio-thoracique sur le sternum, l’utilisation locale du mélange permettra de mieux observer les effets positifs ou négatifs.

Fermer le menu