La nicotine, un haptène : trente années de recherche… et les véritables raisons de mon licenciement à Novartis (Bâle) …

Avec quelques années de recul et en reprenant l’historique d’une part de mes travaux de recherche concernant le rôle d’haptène de la nicotine depuis une trentaine d’années (1,2,3) et d’autre part le développement impératif du vaccin anti-nicotine par l’industrie pharmaceutique afin de renflouer ses finances, voici le développement de ce vaccin avec l’implication de Novartis qui ne voulait pas être perturbée par mes travaux, d’où les tentatives pour me licencier après de multiples provocations de fin 2004 à fin 2006, date de mon licenciement.

Pour information, dans ma publication du Lancet en 1989, je ridiculisais les « chercheurs » de Ciba à l’époque qui avaient publié une étude avec un placebo contenant de la nicotine… sans commentaires. Les « chercheurs » de l’époque imposaient des études en double aveugle contre placebo à Jacques Benveniste sans s’imposer à eux-mêmes de telles études… sinon tous leurs « médicaments » auraient été éliminés et donc les AMM obtenus étaient des AMM de complaisance ! puisque plus de 500 médicaments ont été déremboursés pour le « peu de service médical rendu »: BRAVO !

(1) Sudan BJL: Contribution à l’étude du rôle allergénique de la fumée de tabac. Le tabac: un allergène, la nicotine: un haptène, Allergie et Immunologie, 1978, 36-54.

(2) Sudan BJL: Transdermal nicotine and placebo. The Lancet, 1989, i, 339.

(3) Sudan BJL, Sainte-Laudy J. Nicotine and Immunology In: Watson R.R., ed. Drugs of Abuse and Immune Function. Boca Raton: CRC Press USA, 1990: 113-123.

__Licenciement fin 2006__

« Novartis ne tolérera aucune discrimination ni aucun harcèlement ayant trait à la race, la religion, l’appartenance politique, la nationalité, le sexe, l’infirmité, l’âge (ma hiérarchie « souriait » en me disant qu’il était « difficile » de retrouver un job après 50 ans…!) ou à tout autre domaine » (par exemple avoir publié que la nicotine était un haptène… ce qui pouvait nuire au développement d’un vaccin anti-nicotine… à cause des chocs anaphylactiques possibles…! BUSINESS IS BUSINESS !)

Code de bonne conduite, Novartis (26 août 1999, révisé juin 2001)

Schlieren (Zurich), Suisse, le 25 avril 2007

Cytos Biotechnology AG (SWX:CYTN) a annoncé aujourd’hui la conclusion d’un accord de licence exclusif et mondial avec Novartis (NYSE:NVS) pour développer, produire et commercialiser CYT002-NicQb, un vaccin thérapeutique en phase II d’essais cliniques pour le traitement de la dépendance à la nicotine.
Selon les termes de l’accord, Novartis recevra les droits mondiaux exclusifs pour le CYT002-NicQb et sera responsable des dernières phases de développement clinique, de la production et de la commercialisation du vaccin.

The Conference Blog – Basel
The blog about the 4th European Conference Tobacco or Health, Basel 11-13 october 2007

__Philipp Müller about Nicotine Vaccines__

Philipp Müller, MD, has been Executive Vice President Clinical Development of Cytos Biotechnology since March 2003. He received his MD from the University of Basel and also holds a Clinical Pharmacologist SKP degree of the Swiss Society for Clinical Pharmacology.
He joined Cytos Biotechnology from Novartis Pharma AG, where he was Global Head of Clinical Pharmacology Scientists and Deputy of Global Head Clinical Pharmacology. He brings more than 20 years of experience in human pharmacology and clinical research to Cytos Biotechnology.

__L’historique…__

Lung. 1990;168 Suppl:445-53.
The use of transdermal nicotine in smoking cessation.
Müller P, Abelin T, Ehrsam R, Imhof P, Howald H, Mauli D.
Pharmaceutical Division, CIBA-GEIGY Ltd., Basle, Switzerland.

et juste avant… leur publication du Lancet en janvier 1989 qui avait provoqué ma réponse dans The Lancet en février 1989…:

Lancet. 1989 Jan 7;1(8628):7-10.
Controlled trial of transdermal nicotine patch in tobacco withdrawal.
Abelin T, Buehler A, Müller P, Vesanen K, Imhof PR.
Department of Social and Preventive Medicine, University of Berne, Switzerland

A l’époque, il y avait les liaisons « faculté de Berne et Ciba-Geigy ou Ciba » (patchs transdermiques avec évidemment des résultats très prometteurs… et maintenant il y a les liaisons Cytos avec Novartis (vaccin anti-nicotine avec des résultats très prometteurs…): la boucle est bouclée !

CBS News Health
http://www.cbsnews.com/stories/2007/11/08/health/webmd/main3472227.shtml
November 7, 2007

Nicotine Vaccine May Help Smokers Quit
Experimental Vaccine Triggers Antibodies That Bind With Nicotine Molecules
Side effects were generally similar in the vaccine and placebo groups. The most frequent adverse events included colds, headaches , and infections of the upper respiratory tract.
However, one person on the vaccine suffered a severe allergic reaction known as anaphylaxis; it was successfully treated with medication.

Dès 2007, le vaccin de Nabi Biopharmaceuticals (NicVax que GSK va commercialiser !) provoquait déjà un choc anaphylactique sévère confirmant mes travaux datant de 1978 …

Dans le précédent état des recherches publié en mai 2009, il n’est fait aucune référence à ce choc anaphylactique sévère, ce qui en dit long sur le filtrage de l’information pour vendre absolument ce « vaccin ».

Etat des recherches sur les vaccins anti-addiction

http://acces.inrp.fr/acces/ressources/sante/reponse-immunitaire/comprendre/pageaccueilvaccins/vaccins-anti-addiction-image-et-fichier/etat-des-recherches-sur-les-vaccins-anti-addiction

__Novartis taille dans ses effectifs pour redécoller__
Le Figaro, Feryel Gadhoum,14/12/2007

En dix ans, les laboratoires ont supprimé plus de 120 000 emplois.

Trou d’air pour la pharmacie mondiale. Novartis, comme ses grands concurrents n’a pas pu échapper à sa cure d’amaigrissement pour faire face à la nouvelle donne sur le marché pharmaceutique. Le groupe suisse a annoncé hier un plan de suppression de 2500 emplois, entre 2008 et 2009. Des suppressions qui viennent s’ajouter au licenciement de 1200 personnes déjà annoncé il y a deux mois. Le programme, baptisé Forward, devrait coûter 450 millions de dollars et permettre des économies de 1,6 milliard en deux ans.

La firme bâloise, après des années de succès a essuyé toute une série de revers. Le labo a dû retirer de la vente, dans certains pays, le Prexige contre l’arthrite et le Zelnorm dans le traitement du côlon irritable. Le lancement du Galvus (diabète) aux États-Unis est retardé depuis plusieurs mois et les relais de croissance se tarissent. Parallèlement, le groupe est attaqué par des génériques sur ces médicaments vedettes dans le cardio-vasculaire Lotrel et l’antifongique Lamisil. En tout l’impact négatif sur le chiffre d’affaires de toutes ces mauvaises nouvelles combinées devrait être de 1,5 milliard de dollars en 2007 et de 1,4 milliard en 2008.

by Frédérique Cordier — Dernière modification 27/05/2009 13:36

« Les vaccins anti-nicotine

Trois laboratoires tentent actuellement de fabriquer un vaccin anti-nicotine.

Il s’agit de:

– CytosBiotechnology AG (Suisse) associé à Novartis dont le vaccin, initialement appelé Cyt002nicQb a été rebaptisé Nic 002

– Nabi Biopharmaceuticals (Etats-Unis) dont le vaccin est le NicVax (pour Nicotin Conjugate Vaccin).

– Celtic Pharma Pharma qui a racheté le groupe Xenova ayant initié le développement du vaccin TA-NIC. Ce groupe avait précédemment racheté la société Cantab, véritable initiatrice du projet.

Comme on peut le voir, la compétition entre les trois laboratoires est réelle. L’enjeu est en effet important en terme de marché économique.

Ce qui pouvait sembler irréaliste, un vaccin contre des drogues, s’avère au contraire comme une réalité future. »

Commentaires: toutes les tentatives pour mettre sur le marché des chewing-gums ou des patchs transdermiques ont été des fiascos parce que la nicotine n’est pas une molécule « addictive »… en comparaison avec la cocaïne par exemple. Cela est trop compliquée pour l’industrie pharmaceutique qui veut absolument vendre un « vaccin ». Nous avons eu la preuve récente avec le fiasco des vaccins anti-grippe A avec l’adjuvant squalène des « chercheurs » de Novartis !
De 2000 à 2004, ces trois labos ont mené des études préliminaires de tolérance concernant de 40 à 60 fumeurs ou non fumeurs (Phase I).

De 2005 à 2009, les études en double aveugle mais pas contre un placebo (ce que les bureaucrates de la médecine imposaient à Jacques Benveniste en 1988…), les résultats sont stupéfiants… et c’est le cas de la dire: 57% d’abstinents dans le groupe actif contre 31% ou 32%… dans le groupe placebo : sans commentaire, c’est déjà du pipeau !
Dans le même tableau, on nous annonce une phase III fin 2005 2006…et un agrément en attente en 2009 suivi d’une commercialisation respective en 2016, 2010 et ? On comprend mieux que certaines de ces entreprises pharmaceutiques attendent un peu par rapport à la concurrence !

Conclusion: nous allons attendre les prochains chocs anaphylactiques et rappelons que ces « chercheurs » ont trouvé moyen d’ajouter l’adjuvant squalène au vaccin contre la grippe A sans pandémie et qui a été un fiasco; de plus, le squalène est interdit aux USA… BRAVO !