Vaccins : le misérable chantage de Vasella

Vaccin H1N1: Novartis met en garde les gouvernements contre les annulations

De André LEHMANN (AFP) – 27.1.2010

BALE — Le groupe pharmaceutique suisse Novartis, qui produit un des vaccins contre la grippe pandémique H1N1, a mis mardi en garde les gouvernements contre les annulations de commandes, avertissant que les Etats « fiables » seraient à l’avenir servis les premiers.

Le patron du géant pharmaceutique a averti que « la prochaine fois qu’il y aurait une pandémie – et il y aura une pandémie – les gouvernements qui avaient été des partenaires fiables seraient traités de manière préférentielle ».

Comment l’ex-PDG de Novartis Daniel Vasella peut-il se permettre de jouer un tel jeu: tout simplement par ce qu’il a perdu la bataille, c’est-à-dire vendre des millions de doses de vaccin, sans aucune pandémie, pour renflouer Novartis qui n’a plus aucun médicament innovant et après les échecs du Prexige, du Zelmac et le cadre noir de la FDA pour le Xolair.

Comment Daniel Vasella peut-il prédire une pandémie, ce qu’aucun expert n’est capable de prédire. On a vu récemment les pseudo experts alarmant le monde entier et ayant des conflits d’intérêts avec les entreprises pharmaceutiques.

Les pseudo bons résultats de Novartis sont artificiels à cause de la vente de vaccins à des Etats qui ont payé à l’avance et la vraie réalité de l’industrie pharmaceutique est publiée aujourd’hui:

Le 28/01/2010 à 13:05 (extraits Info Reuters dans Capital.fr)

« AstraZeneca prévoit des années difficiles

Le groupe a dans la foulée annoncé 8.000 suppressions de postes supplémentaires, qui s’ajouteront aux 15.000 annoncées précédemment. Il prévoit que ces nouvelles mesures génèreront des économies d’environ 1,8 milliard de dollars par an d’ici 2014.

Sur les trois derniers mois de 2009, le bénéfice imposable ajusté du groupe a progressé de 10% à 2,88 milliards de dollars (2,06 milliards d’euros). Le bénéfice par action trimestriel ressort à 1,42 dollar.
Le chiffre d’affaires a progressé de 9,0% à 8,945 milliards. »

Kate Kelland, version française Marc Angrand

Mr.Vasella, médecin bien loin de la réalité, n’a pas encore bien compris le changement de paradigme actuel.

Fermer le menu